Les séminaires de l’association AMI

Les séminaires de l’association AMI invitent des professionnels de la psychologie, du travail social et/ou médical, de l’anthropologie, de la sociologie et plus généralement des sciences de l’humain en lien avec des problématiques interculturelles, à venir présenter un cas clinique, une recherche ou une réflexion. Un ou deux intervenants par séminaire avec un temps d’échanges et de discussions avec les participants.

Métamorphoses et résistances

« Métamorphose » et « Résistance » sont-ils des termes à opposer ? Le premier implique un changement au moins de forme, si ce n’est en profondeur, alors que le second refuse d’y céder. Il apparaît alors nécessaire de penser l’un en complémentarité de l’autre. La psychologie clinique, l’approche systémique, la psychanalyse, la psychologie interculturelle, l’histoire des peuples et des cultures, etc., chacun à leurs niveaux nous apprennent que tout changement s’accompagne de résistances, qu’il s’agit non pas de forcer sous peine de les renforcer, mais plutôt de les envisager comme un symptôme qui protège l’identité du sujet (ou du groupe) du changement et de ses conséquences. Car changer c’est aussi tronquer un équilibre pour un autre et accepter la différenciation entre un avant et un après qui peut apparaître comme menaçant car inconnu et imprévisible. La relation d’objet du sujet comme indicateur de la capacité du sujet à tolérer les changements internes comme externes, la créativité d’un système face à la crise qui permet l’émergence d’un nouvel équilibre relationnel, les stratégies groupales et individuelles de défense de l’identité culturelle mais aussi personnelle pour se protéger dans des contextes qui obligent à des changements adaptatifs, etc., sont autant de points d’entrées qui peuvent nous permettre d’appréhender la dialectique qui s’opère entre « Métamorphose » et « Résistance ».

Les Mercredi 17 octobre 2018, 21 novembre 2018 et 05 décembre 2018

à l’Athénée municipal Joseph Wresinsky,  Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux de 18h30 à 20h30

Familles, groupes et sociétés

La famille apparaît comme le groupe d’appartenance premier de tout individu. Elle subjective, inscrit dans une généalogie, et fournit les ressources nécessaire pour permettre à ces membres d’appréhender leur environnement matériel, culturel, affectif symbolique, etc. La famille en tant que système relationnel interindividuel et intersubjectif structurant le psychisme humain, peut-il être envisagé comme le patron symbolique de toute groupalité humaine en ce sens qu’il mettrait à disposition des individus qui le composent, des modèles de vivre-ensemble au sein des sociétés humaines ?

Les Mercredi 28 février 2018, 02 mai 2018 et 06 juin 2018

à l’Athénée municipal Joseph Wresinsky,  Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux de 18h30 à 20h30

Du père privé aux (re)pères publics

De la figure d’autorité à l’incarnation de la loi en passant par l’instauration de la culture, qu’il soit définit de manière réelle, fantasmée ou symbolique, le père assure de bien des manières à travers l’histoire, les cultures et les sociétés, une fonction biologique, psychologique et sociale structurante pour les individus et les groupes. Ces séminaires tenteront d’articuler différents points de vue sur la question du père dans les espaces privés et publics et d’interroger cette notion dans une démarche complémentariste, intégrative et interculturelle.

Les mercredi 27 septembre, 08 novembre et 20 décembre 2017

à l’Athénée municipal Joseph Wresinsky,  Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux de 18h30 à 20h30.

 

Accès gratuit à tous les séminaires 

 

 

Accompagnement Psychologique et Médiation Interculturelle
10, Rue de la Benauge – 33000 Bordeaux,
Tel : 05 56 86 91 70 / Fax : 05 56 86 96 92 / Email : ami.bordeaux@gmail.com
Site : http://ami-asso.com